Collection d'art traditionnel

 

Rames d'apparat

Ce genre de double rame ne semblait pas avoir de fonction utilitaire. Décorée d'un visage ou d'un simple tracé, ces rames étaient en fait des accessoires d'apparat et de prestige.  Le grand modèle, souvent plus élaboré, s'appelait Ao, tandis que le modèle plus petit, principalement utilisé pour les danses, s'appelait Rapa.  Il est possible de voir un dessin de Julien Viaud (connu par la suite sous le nom de plume de Pierre Loti) dans la section Gravures, ce dessin, exécuté lors de son escale à l'Île en 1872, représente des danseurs tenant en main des rames semblables.

---------------------------------

Art ancestral

 

Ó Jean Hervé Daude

La partie supérieure de ce Ao est composée de deux visages identiques opposés l'un l'autre

 

---------------------------------

Art contemporain

 

Cette rame plus petite ne comporte qu'un simple tracé

Premier objet de cette collection acquit directement d'un couple de Pascuans installé sous un campement de fortune près du gros galet en pierre de lave poli à l'endroit appelé "Te Pito O Te Henua".

 

Ó Jean Hervé Daude

 

 

Autre petite rame de danse dont la conception plus élaborée semble avoir été développée à une époque beaucoup plus récente

 

Ce genre de dessin en alternance sur la partie figure de la rame existait aussi dans les temps anciens

Ó Jean Hervé Daude

 

Continuer