Ó Jean Hervé Daude

Les moai de l'Île de Pâques représenteraient des péruviens

N. B. Les analyses et les photographies présentées dans cette section sont sous droits d'auteur et proviennent des livres publiés par Jean Hervé Daude.

 

Informations provenant de: Île de Pâques - L'empreinte des Incas, JHD, p. 66 et suivantes

 

 

Les moai ne représentent pas des Polynésiens

Plusieurs explorateurs ayant abordé l’Île à différentes époques ont souligné que le visage des moai ne représentait pas celui des Pascuans. Ainsi, Pierre Loti, lors de son escale à l'île de Pâques, se demanda à propos de ces grandes statues :

« De quelle race humaine représentent-ils le type, avec leur nez à pointe relevée et leurs lèvres minces, qui s’avancent en une moue de dédain et de moquerie ? ».

Pierre Loti

 

 

En effet, ce qui surprend le plus lorsqu'on regarde les moai, c'est que leurs visages ne ressemblent pas aux visages des Pascuans, ni d'ailleurs à ceux des Polynésiens en général. En effet, les visages des moai, lesquels se ressemblent presque tous, présentent de longues oreilles, un nez long et effilé, de larges narines, des lèvres minces affichant une moue dédaigneuse et un menton proéminent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les moai représenteraient des Péruviens

Un rapprochement intéressant peut être fait avec d'anciennes figurines et poteries du Pérou. En effet, les personnage représentés affichent de longues oreilles, un nez long et effilé, de larges narines, des lèvres minces affichant une moue dédaigneuse et un menton proéminent.

Ces visages s’apparentent, à s’y méprendre, aux visages des moai.

 

Figurine inca en or

 

Ancienne poterie découverte sur une île du lac Titicaca lors de fouilles effectuées par des chercheurs de l’Université de Helsinki en 2004.

 

 

Le turban andin

Le turban, ou llautu, que porte ce personnage, avait une fonction sacrée chez les Incas et seuls la famille royale et les Orejones avaient le droit de le porter. Ce turban n’est pas sans rappeler le pukao, l’énigmatique couvre-chef des moai.

Notons que Hau veut dire chapeau en Polynésien et en Pascuan.

Puka n’a aucune signification en Polynésien, mais veut dire rouge en langue inca. Puka Hau (Pukao) pourrait donc signifier qu’il s’agissait de chapeaux rouges.

 

 

 

 

 

 

Moai de l'Île de Pâques avec son pukao sur la tête

 

 

.

.

...