Les Premiers explorateurs

 

Alfred Métraux

 

Alfred Métraux est un ethnologue français d'origine suisse (1902-1963). Il effectué sa formation en France, puis en Suède. Il fut à l'origine des premières études approfondies des peuples d'Amérique latine, d'Haïti et de l'île de Pâques.

Il est né à Lausanne en 1902. Apr`s ses études, il soutient une thèse sur les Tupi-Guarani en 1928. La même année il fonde l’Institut d’ethnologie à l’Université nationale de Tucuman (Argentine). Pendant six ans il fera de nombreuses recherches sur le terrain. En 1938 il s'installe aux États-Unis et est engagé par la Smithsonian Institution qui patronne le Bureau of American Ethnology ; il assumera une part importante du Handbook of American Indians.

Entre 1928 et 1934, il fonde et dirige l'Institut d'Ethnologie de Tucuman. Il mène de longues études consacrées aux Chiriguano, aux Toba et aux Mataco, puis aux Uro et aux Chipaya.

Par la suite, ne parvenant pas à trouver un poste en Europe, il part diriger une expédition sur l'île de Pâques. Il y recueille la langue et les mythes pascuans in extremis.

Finalement, il part enseigner à Honolulu, puis à Berkeley et devient citoyen américain en 1941. À la même époque, il se débat pour faire venir sur le continent américain, les ethnologues français en danger de mort, dont Lévi-Strauss.

Fortement intéressé par les rituels des descendants d'esclaves, Métraux se rend en Haïti pour la première fois en 1941. Il y retournera régulièrement et y séjournera.

Métraux met fin à ses jours en 1963 dans la vallée de Chevreuse en France.

 

Publications

La Civilisation matérielle des tribus Tupi-Guarani (1928)

Ethnologie de l'île de Pâques (1935)

Mythes et contes des Indiens Matako (1939)

l'île de Pâques (1941)

Le vaudou haïtien (1958)