L'influence de l'Île de Pâques sur les artistes occidentaux

 

Pablo Picasso

 

Enveloppe premier jour accompagnant un timbre de 1981 illustrant un auto-portrait de Picasso.

 

L'intérêt de Picasso pour l'art tribal océanien a pris naissance lors d'une visite au Musée du Trocadéro à Paris. Lors de cette visite, Picasso fut très impressionné par les masques et les objets d'art océanien. Il entrevoyait dans ces objets des intermédiaires entre les humains et les puissances surnaturels envoûtées au moyen de la forme que l'artiste leur avait donné. Picasso voyait dans le rayonnement magique de ces objets l'incarnation des angoisses et des désirs de son concepteur.

Durant les années 1920 à 1940 Picasso a entretenu des rapports avec les artistes Surréalistes, ce qui l'incita a créer des oeuvres en trois dimensions conçues à partir d'objets trouvés.

C'est à cette époque qu'un marchand d'art , Pierre Loeb, offrit à Picasso une ancienne main de bois sculptée de l'Île de Pâques. Picasso se servit de cette main pour concevoir une oeuvre en trois dimensions en l'utilisant pour compléter un mannequin de couturier. Il modela par la suite la tête et le bras gauche de ce mannequin. Cette oeuvre de Picasso de 1943 s'intitule "Woman in a Long Dress".

 

Women in a Long Dress, réalisé en 1943 par Pablo Picasso.

One-line Picasso project

 

 

 

 

JHD