Maintenant disponible  

 

ÎLE DE PÂQUES

Guerres de clans et chute des moai

 

Jean Hervé Daude

2012

 

.

L’Île de Pâques, au moment de sa découverte,  était d’autant plus fascinante, que disséminées sur presque tout son pourtour étaient dressées des statues monumentales faisant dos à la mer. Ces grandes statues, appelées moai, ont depuis lors fait sa réputation mondiale.

Au cours des ans, plus de huit cents moai furent répertoriés, dont un grand nombre avaient été transportés de leur lieu de fabrication vers les rivages de l’Île, où ils étaient dressés sur des plates-formes, appelées ahu.

Cependant, peu après l’arrivée des premiers explorateurs occidentaux, ces moai furent retrouvés gisant par terre. Certains ahu furent aussi retrouvés en partie détruits, de sorte qu’à terme il n’y eu plus aucun moai érigé sur un ahu.

De nos jours presque tous ces moai gisent encore à terre, mis à part quelques rares exceptions où ils ont été remis en place par des archéologues en expédition sur l’Île.

Pourquoi tous ces moai furent-ils, à un moment ou un autre, retrouvés couchés sur le sol ? S’agissaient-ils d’actes volontaires de la part des habitants de l’Île de Pâques, les Pascuans, et si oui, pour quelles raisons ?

 

Qu’en est-il réellement ? Les Pascuans se querellaient-ils au point de s’affronter dans des conflits sanglants ? Avaient-ils des armes efficaces ? Ces conflits ont-ils eu comme conséquence la chute des moai et la destruction de certains ahu ?

  

 

Découvrez aussi les plus étranges statuettes de bois sculptées par les Pascuans lors de ces conflits meurtriers ... 

 

 

Consultez les trente premières pages >>

 

 

 

 

 

.