Ó Jean Hervé Daude

Représentations d'animaux inconnus sur  l'Île de Pâques

 

Dans l'étude L'empreinte des Incas, nous suggérons, entre autres, que sur l’Île de Pâques des pétroglyphes et des peintures rupestres représenteraient des animaux inconnus sur l'Île.

Parmi ceux-ci, un pétroglyphe sur l’ahu Nau Nau semble présenter, d'après nous, une vue surélevée d’un animal. 

 

Une chercheuse américaine, Georgia Lee, dans son très intéressant livre intitulé :  The Rock Art of Easter Island, Symbols of Power, Prayers to the Gods, rapporte la présence d'autres pétroglyphes très similaires sur l'Île.

Lee, Georgia.The Rock Art of Easter Island, Symbols of Power, Prayers to the Gods,  pp. 170, 171.  

 

 

Cet animal qui semble présenter; une grande queue touffue, une tête accompagnée de larges oreilles et des pattes arrières et avants très caractéristiques d’un animal arboricole bien connu.   Cet animal ne serait autre, d'après nous,  que :  ... le singe.

 

 

Les points de vue diffère cependant d'un chercheur à l'autre. Ainsi, une chercheuse réputée, a vu dans ce pétroglyphe rien de moins qu'une  ...    représentation phallique ? (... a phallic anthropomorph)

 

 

Une peinture rupestre intrigante sur l'Île nous donne l’impression d’être en présence du même animal familier : le singe.

 

 

Or, le singe qui n’a jamais été présent sur l’Île de Pâques, ni même dans tout le reste de la Polynésie.  

Englert avait déjà souligné discrètement cette ressemblance du pétroglyphe de l’ahu Nau Nau avec un singe.

Il avait de plus ajouté que parmi les colonisateurs de l’Île de Pâques certains devaient provenir d’un pays où l’on retrouvait un tel animal.[1]

 

S'agirait-il effectivement de représentations de singes, si oui, de quel endroit proviendraient les colonisateurs en question mentionnés par Englert et quelles seraient les raisons de la présence de ces représentations de singes sur l'Île de Pâques ? 


[1] Englert, P. Sebastian. La Tierra de Hotu Matu’a., Historia, Etnologia y Lengua de la Isla de Pascua, p. 522.

" Petroglifo en la muralla del ahu Naunau

En una de las piedras labradas de la muralla que mira hacia la playa se ve grabada una figura que parece ser la de un mono (singe), y por lo tanto es de interés porque demuestra que antiguos immigrantes habian venido de un pais en que existian estos animales. "